M.-EL-AOUFIR1 103+72

La formation revêt une importance stratégique dans le développement du transport aérien, un secteur caractérisé par des mutations institutionnelles, économiques et technologiques permanentes.

A ce titre, l’Office National des aéroports a érigé parmi ses priorités la formation de son personnel notamment les contrôleurs aériens et les électroniciens de la sécurité aérienne. 

L’inauguration par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI de l’Académie Internationale Mohamed VI de l’Aviation Civile (AIAC Mohammed VI), le 26 Octobre 2000 constitue un signe fort de la haute sollicitude accordée par Sa Majesté à ce pôle du savoir dans le domaine de l’aéronautique civile dans notre pays. 

Lieu d’excellence et de recherche, l’AIAC Mohammed VI bénéficie d’un encadrement pédagogique hautement qualifié, d’une formation de pointe, enrichie par une stratégie d’alliance et de partenariat tissés avec divers organismes internationaux spécialisés et écoles de renommée en matière d’aviation civile. 

L’ouverture en 2004 d’un cycle de formation des Ingénieurs de l’Aviation Civile est une consécration de ce nouveau vivier de futurs cadres dirigeants du monde de l’aéronautique.

Il s’agit de former des hommes et des femmes capables de concevoir et de mener des activités complexes et innovantes dans un secteur à très forte valeur ajoutée.

L’AIAC Mohammed VI est aussi un pôle d’attraction pour de nombreux ressortissants de pays frères et amis, du monde arabe et d’Afrique. Après un cursus marqué par un enseignement de qualité reconnue, ces compétences intègrent en toute confiance le secteur de l’aviation civile de leurs pays respectifs.

Aujourd’hui, nous sommes en mesure d’escompter encore plus d’efficience et de rayonnement pour l’AIAC Mohammed VI, qui ne se positionne plus seulement comme une instance de formation et d’expertise en aviation civile, mais aussi dans d’autres domaines connexes: Informatique, Electronique et Télécommunication, Génie Industriel et Productique.

Zouhair Mohamed El Oufir
Directeur Général ONDA